Assistances Opérateur Existantes.

 

Les assistances  disposent toutes d'une motorisation verticale qui rend la charge manipulée 'en état d'apesanteur' pour l'opérateur. C'est toujours lui qui manipule la charge, il n'a plus d'effort de levage à effectuer mais doit assurer les efforts horizontaux pour vaincre les inerties lors de la manutention.

 

Les assistances se sont au départ développées dans les unités de fabrication pour permettre la manipulation de charges répétitives lourdes (> 30kg) et/ou encombrantes. Dans ces applications on recherchait plus la faisabilité que la productivité d'où  des vitesses assez lentes.
Depuis quelques années, on les voit apparaître dans les activités logistiques pour des charges 'légères' et diverses. Cette apparition commence naturellement par les pays très soucieux de l'ergonomie

 

Types d'assistance utilisables en logistique

Plutôt qu'une approche par technologie utilisée ( Moteur couple électrique, pneumatique, vide, dépression...) il nous paraît plus utile d'effectuer une classification suivant les fonctions à assurer.

Trois grands critères sont à prendre en ligne de compte :

    - Le type d'objet à manipuler

    - La zone desservie par l'assistance

    - L'accessibilité des objets à prélever.

Types d'objet à manipuler

Cartons uniquement Divers fermés type 'Epicerie' Divers ouverts type 'Frais'

Zone desservie par l'assistance

 Zone de faible dimension 'Fixe'  Zone très grande d'utilisation

 

Accessibilité des objets à prélever

 Accessibles par le dessus  En rack

 

 

Dispositifs d'assistance existants

Aujourd'hui il existe une bonne solution pour la manutention mais limitée aux cartons, pour un travail 'a poste fixe' avec une accessibilité par le dessus :

Exemple : Dispositifs de levage à tube à vide Jumbo de SCHMALZ

http://www.vacuworld.com/fr/index.html.de


Le processus de préhension et de levage est assuré par un seul moyen : le vide.  L'utilisateur commande le vide à l'aide d'une vanne placée sur le manche de commande. Une augmentation du vide permet le levage (l'air est évacué par le tuyau de levage), une diminution du vide permet l'abaissement (de l'air arrive dans le tuyau de levage ce qui provoque son abaissement).